ERARD42-25

Piano ERARD de concert, n°15575, année 1842

Restauration complète : structure, mécanique et ébénisterie

Restauration du même type que le Erard de 1844 : remplacement du sommier, rechevillage des cordes en fer, et très bel acajou découvert sous un vernis noir.

Piano historiquement très intéressant en forme de clavecin. Dans une restauration antérieure, les cordes d’origine ont été remplacées par des cordes en acier. La surtension occasionnée a arraché le sommier malgré les barres de renfort métalliques.

Le meuble de l’instrument en très bel acajou avait été reverni en noir. Il a donc été à nouveau entièrement nettoyé et reverni au tampon.

Changement du sommier. Réfection de la mécanique et du meuble. Remontage de cordes en fer et des chevilles d’origine. Regarnissage des marteaux en respectant les feutres d’origine.


Partager cette page :
(Si les boutons n'apparaissent pas, vérifier les bloqueurs de publicité)

Les commentaires sont fermés.