Histoire du piano : Grotrian Steinweg

“L’artisanat d’art au service de la musique”

GROTRIAN-STEINWEG

Extrait du livre “Les Facteurs de Pianos et leurs Recherches” d’André Chenaud, 1970

La fabrication de cette marque débute avec un ébéniste, RE. Steinweg, qui était originaire de Wolfshagen dans la contrée du Harz et qui s’établit à Seesen am Harz où il fabriqua en 1835 son premier piano table (piano carré). Cependant les perspectives pour la fabrication du piano dans cette région ne semblaient pas favorables, car en 1850, à l’âge de 53 ans, il émigrait en Amérique avec sa grande famille. Seul, son fils aîné Théodor Steinweg restait au pays pour poursuivre l’entreprise paternelle qu’il transplantait en 1855 de Seesen à Wolfenbüttel. Là il rencontre trois ans plus tard Friedrich Grotrian. Celui-ci plus âgé que Théodor Steinweg possédait la riche expérience d’un homme d’affaires ayant beaucoup voyagé. Friedrich Grotrian est né en 1803 à Schoningen, émigra ensuite en Russie, alliée à cette époque avec les états allemands où il possédait en 1830 à Moscou un magasin de musique important et où il s’occupait également de la réparation et de la vente des pianos.

Friedrich Grotrian n’était pas exclusivement un bon commerçant, il aimait recevoir et entretenir des relations personnelles et commerciales avec beaucoup d’artistes.

Ce contact personnel avec les artistes s’est toujours poursuivi jusqu’à notre époque.

Vers le milieu du siècle précédent, Friedrich Grotrian abandonnait son affaire à Moscou et retourna dans son pays d’origine après fortune faite. C’est là qu’il fit la connaissance de Théodor Steinweg, avec qui il s’associait en 1858, et ils s’ingénièrent à faire des instruments de qualité. Ils décidèrent de transférer l’affaire de Wolfenbüttel à Braunschweig, ville qui avait une activité musicale intense et où
ils pouvaient recruter d’excellents techniciens.

Friedrich Grotrian ne survivra que peu de temps au succès de ses efforts. Après deux ans, il mourait âgé seulement de 57 ans. Son fils Wilheim, né à Moscou en 1843 lui succédait dans l’entreprise. Cinq ans après, en 1865, Théodor Steinweg se retira de la firme en vendant sa part à son jeune associé Wilhelm Grotrian ainsi qU’à A. Helfferich et W. Schulz qui se mirent en société sous le nom de C.F.Th. Steinweg successeur. Cette dénomination changeait en 1869 pour faire place à la firme Grotrian, Helfferich, Schulz, Th. Steinweg Succ.

La production accrue rendit nécessaire en 1870 le premier agrandissement de l’usine.

En 1886, Wilhelm Grotrian remboursait ses associés et devenait seul propriétaire de la firme.

Quatre ans plus tard, il risquait un grand pas, il achetait du terrain à bâtir à la limite de la ville et construisit sa nouvelle usine. C’est à cet endroit même que s’est développé l’actuel complexe industriel de la firme Grotrian-Steinweg.

Ses deux fils, Willi, né en 1868, et Kurt, né en 1870 entraient en 1895 dans la firme après avoir reçu une bonne et complète formation dans le pays et à l’étranger.

En 1897, on agrandissait pour la troisième fois et en 1911, on faisait la quatrième grande extension, suivie en 1944, d’un cinquième agrandissement.

En 1917, l’aîné de la famille Wilhelm Grotrian décédait après une activité de 52 ans. Ses fils Willi et Kurt dirigeant alors ; avec tous les membres de la famille, adoptaient le nom de Grotrian Steinweg et en 1921, entreprenaient le sixième agrandissement.

En 1928, Erwin et Helmut Grotrian Steinweg, l’un âgé de 29 ans et l’autre de 28 ans, entraient comme associés. A peine un an plus tard, en 1929, décédait Kurt. Son frère mourait en 1931, âgés respectivement de 59 et 63 ans.

Les fils Erwin et Helmut succédèrent à la direction et en mai 1945, les installations étaient gravement endommagées.

La cinquième génération, le fils de Helmut entrait dans la firme en 1961, âgé de 26 ans après avoir reçu une bonne formation. En 1965 la firme fut transformée en Société et il est tout prêt à diriger l’entreprise qui en est actueUement à plus de 100 000 pianos !

Note de Xavier Bontemps : En 2008 sortait le N°159 000.

logo-artisan
logo-metiers-d-art
logo-europiano
logo-amis-musee-musique
www.ateliersdart.com

Partager cette page :
(Si les boutons n'apparaissent pas, vérifier les bloqueurs de publicité)

Les commentaires sont fermés.